seniors entrepreneurs

phrase copie

bertrandonNous voudrions rappeler à nos lecteurs la règle de trois qui s'applique à la création d'entreprise. Cette règle est relativement simple à connaître. Son application est évidemment plus compliquée à appliquer :

  • Trouver la bonne idée
  • Former une équipe efficace
  • Avoir des capitaux suffisants

LA BONNE IDEE

La création d’entreprise implique d’avoir une idée qui soit économiquement viable dans le temps et dans l’espace. Tout le monde ne peut s’appeler Bill GATES et inventer un nouvel APPLE, quoique…La mode actuelle est à l’internet et nous voyons beaucoup de projets qui sont souvent que des gadgets dont la longévité n’est pas assurée.

Ce qui est très positif, c’est que le monde et les mentalités changent rapidement et permettent l’éclosion et le développement de nouveaux concepts comme par exemples le covoiturage avec BlaBlaCar, la location chambres avec Airbnb, le service UBER s’appuyant sur des particuliers, LENDIX pour l’intermédiation financière, etc… Ces services s’appuient sur les possibilités  d’internet, mais ce dernier n’est qu’un outil et non une fin en soi.

Internet permet en revanche de très vite d’ augmenter le marché potentiel de l’entreprise au monde entier.

Le bon timing est primordial, car lancé trop tôt un nouveau produit ou service risque l’échec. De plus il faut travailler l’idée pour la rendre bancable et ne pas avoir peur de la modifier dans votre projet..

FORMER L’EQUIPE

Vous avez eu l’idée du siècle, félicitations ! Il faut maintenant vous entourer et constituer une équipe et c’est le plus difficile. Le premier réflexe est de s’entourer de gens qui vous ressemblent. Vous êtes un ingénieur ; seuls les ingénieurs vous paraissent raisonner comme vous. Or une équipe gagnante doit être complémentaire en termes d’expérience, de mentalité. Il faut intégrer un financier, un homme de marketing, un ingénieur etc…

C’est la partie la plus difficile à faire et faire perdurer dans le temps. Les business angels que vous rentrerez insistent tous sur cet aspect collégial qui les rassurent.

N’intégrer pas forcément des amis qui vous ressemblent. Un bon partenaire de tennis ne fera pas nécessairement un bon associé.
Il est important de passer du temps pour bien discuter de l’association future, rédiger un pacte d’actionnaire notamment en s’appuyant sur des partenaires comme Seniors entrepreneurs qui peut vous présenter des associés potentiels. Les avocats sont indispensables pour la rédaction du contrat de mariage… Non pardon du pacte d’actionnaire.

FINANCEMENT CORRECT

Les autorités et les médias ont accrédité l’idée que l’on pouvait créer une entreprise avec un euro. Ceci est totalement et trompeur. Si juridiquement on peut créer une société avec un euro, les seuls frais de création sont plus proches de 1000 €. Prévoyez un financement conséquent pour votre projet. L’expérience montre que la création d’une activité est toujours consommatrice de capitaux. Les dépenses arrivent toujours plus vite que les recettes.

Tenez en compte dans votre plan de financement. Dans ce domaine, des acteurs bénévoles ou non peuvent vous aider à réfléchir.
L’écueil à éviter est de survaloriser votre idée et le travail déjà effectué en amont ceci pour ne pas perdre le pouvoir. Ceci est une mauvaise idée car vous risquer de rebuter les financiers potentiels devant vos exigences. Les financiers sont de plus professionnels et n’acceptent pas de survaloriser un projet qui pour l’instant n’a pas  encore démarré.  Ensuite  les nouvelles techniques juridiques et sociétaires (pacte d’actionnaire et SAS par exemple) permettent de vous protéger sans être obligatoirement majoritaire au capital.

CONCLUSIONS PROVISOIRES

Ces trois principes de base sont simples. Appliquez avec rigueur et peut être serez-vous la prochaine success-storie.

Dans tous les cas sachez que notre association sera présente à vos côtés pour votre succès

Bonnes vacances


Jack BERTRANDON
Directeur de la rédaction

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn