seniors entrepreneurs

phrase copie

l3p17Une nouvelle initiative fruit de la rencontre de spécialistes du capital risque et de grandes entreprises vient de voir le jour.

L’idée force de cette action est le constat que trop de start-up n’arrivent pas à se développer même quand le projet est viable économiquement. En France le taux de création de start-up est satisfaisant par rapport aux autre pays européens. En revanche la mortalité est très importante après les deux premières années d’existence. Les raisons sont connues : manque de finance problèmes stratégiques, humains… Il semble que les causes soient principalement le manque d’accompagnement du créateur qui est souvent dépassé par l’ampleur de la tâche. Il ne s’agit pas d’un problème législatif mais plus d’un problème sociologique qui pousse le créateur à la solitude.

Pour sortir du « tunnel de la mort » des deux à cinq ans, les promoteurs du projet RAISE, Gonzague de Blignières et Clara Gaymard,  ont eu l’idée de faire travailler ensemble des grands groupes avec leurs moyens et leurs expertises.
Cette coopération qui fonctionne bien dans d’autres pays USA par exemple a déjà séduits quelques grands groupes Total, Danone, Michelin Accord etc. qui ont décidé de jouer le jeu.

CONCLUSIONS TRES PROVISOIRES

Il est encore trop tôt pour savoir le résultat de cette initiative originale. A notre échelle, notre association SENIORS ENTREPRENEURS apporte aux créateurs un réseau d’expertise original.
Au créateurs d’en profiter toute coopération est bonne à prendre et ne peut qu’apporter une plus- value au projet.

Jack BERTRANDON
Diplômé expert-comptable

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn