seniors entrepreneurs

phrase copie

Colloque du 31 mai 2012 au Palais d’Iéna – Paris

colloque2            
Organisé à l'initiative de Seniors Entrepreneurs dans le superbe Hémicycle du Conseil économique, social et environnemental, le colloque, qui s'articulait autour de 3 tables rondes stimulantes, a réuni plus d'une centaine de participants, et a été ouvert par Alain Barrau, directeur du bureau d'information du Parlement Européen à Paris, dans le cadre de :

"2012, année Européenne du Vieillissement Actif et de la Solidarité entre les Générations"

 

Messages des Partenaires

photosintroJean-Claude Roglian, Président de la Fédération Internationale des Associations de Personnes Agées (FIAPA), justifie son partenariat par l'importance de la transmission des savoirs des seniors auprès des jeunes générations.

Magdalena Machalska, de l'Association Européenne des Institutions Paritaires (AEIP), qui regroupe 26 membres dans 18 pays d'Europe, présente l'engagement, auprès de « Seniors Entrepreneurs », des organismes de protection sociale dans le cadre de « 2012, Année Européenne du Vieillissement Actif et de la Solidarité entre les Générations ».

Martine Méheut, vice-Présidente du Mouvement Européen-France, qui compte 60 années d'existence au service de la citoyenneté européenne, est convaincue que les seniors ont un flambeau à transmettre sur la construction européenne et « l'entreprendre ensemble ».

Claude-Laurent Genty, Secrétaire général de la Confédération Internationale des Travailleurs Intellectuels (CITI), qui rassemble les professions libérales et celles de la création artistique et intellectuelle, rappelle que ces professionnels arrêtent leur activité très tardivement et accompagnent les jeunes qui s'installent dans leurs professions.

La FIAPA, la CITI et le Mouvement Européen sont dotés du statut participatif auprès du Conseil de l'Europe et sont membres de sa Conférence des ONG Internationales.


Première table ronde :

legrainforetteUn état des lieux avec, en grand témoin, le Professeur Françoise Forette, Directrice de la Fondation nationale de gérontologie, qui a défendu ardemment l’activité  sous toutes ses formes, meilleur moyen de réduire, entre autres, l’incidence de la maladie d’Alzheimer.

Alain-strullu-et-marc-mousliNicole Legrain, d’AGE Platform Europe, a montré comment un plan social pouvait, paradoxalement, donner l’opportunité de prendre son destin en main ; Marc Mousli, prospectiviste, a opposé deux regards portés sur la génération des baby boomers : l’un, optimiste, par Michel Godet, l’autre beaucoup plus critique, par Louis Chauvel ; Alain Strullu du CESE Ile–de-France, a évoqué son expérience de tutorat dans une grande banque.


La deuxième table ronde
était consacrée au désir d’entreprendre chez les seniors :

Imen-Safraou-et-Yves-RuauxGrand témoin, Dominique de Margerie, président du directoire d’ESFIN Gestion (Crédit Coopératif), a évoqué la qualité de l’équipe dirigeante comme critère d’évaluation d’un projet de création d’entreprise et insisté sur le rôle d’administrateur indépendant qui s’ouvre aux seniors.

Imen Safraou, chercheuse, Sandrine-Plana-et-André-Letowsia dressé le portrait des seniors entrepreneurs, tandis que Jean Yves Ruaux, rédacteur en chef de Seniorscopie, évoquait l’utilité des seniors entrepreneurs et ce qu’ils retiraient de leur activité.

Sandrine Plana, responsable de l’agence pour la création d’entreprises (APCE), a partagé des  données statistiques sur les créateurs et repreneurs d’entreprise seniors. André Letowski, expert entreprenariat, a décrit les motivations des seniors qui travaillent.

Jean-Paul-Delevoye-et-Guy-Mariaud

 

 

Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, a clôturé la matinée en évoquant la part jouée par les "inactifs" dans l’économie française ; la fragmentation des sociétés occidentales qui perdent le sens du pacte collectif et de la citoyenneté ; la nécessité d’un nouveau contrat social et le rôle des seniors vis à vis des jeunes générations.

 

 

 

Troisième table ronde :

Genevieve-Bel-Francoise-Vilain-et-Jacqueline-Rousseaux

Françoise Vilain, Présidente du groupe des entreprises du CESE était le grand témoin de la troisième table ronde, consacrée aux "seniors entrepreneurs, une réponse au vieillissement actif" :

Elle a plaidé pour mettre autour d’une table plusieurs seniors de compétences complémentaires susceptibles de trouver les capitaux nécessaires pour créer de véritables entreprises, car les entreprises aujourd’hui manquent de moyens et de compétences.
 
Geneviève Bel, Vice présidente de la CGPME et membre du CESE a fait part des résultats d’une étude sur l’entreprenariat au féminin. Jacqueline Rousseaux, ancienne présidente de la Confédération Européenne des professions libérales,  a abordé l’activité des seniors artisans et professions libérales.

Deux témoignages concrets de seniors entrepreneurs ont suivi :

Pierre Courtoux, ancien Président de la Boutique de Gestion Paris Ile-de-France a présenté cette association qui soutient la création et la reprise d’entreprise et a lancé avec succès des "couveuses".
Le second témoignage est un projet d’industrialisation d’un système de potabilisation et de mise en bouteille de l’eau (y compris de l’eau de mer) lancé par un senior italien, Rino Lamon.
"Seniors Entrepreneurs" soutient ce projet à caractère européen. L’association se propose d’aider à sa diffusion en favorisant la création par des seniors d’une société de commercialisation. Les premières cibles pourraient être, p.ex. des pays d’Afrique et des ONG.

Guy Mariaud, Président de l’association a rappelé l’originalité de "Seniors Entrepreneurs" :

  • Créer des entreprises réunissant les compétences et expériences d’associés seniors avec le dynamisme et les nouvelles compétences d’associés plus jeunes.
  • La qualité de l’équipe réunie autour d’un projet sérieux et porteur d’avenir, représente pour les investisseurs et banquiers un atout majeur de réussite, et facilite l’obtention des financements.
  • L’association est une plate-forme de rapprochement et de contacts entre seniors expérimentés avec des porteurs de projets et des plus jeunes motivés, dans une vision intergénérationnelle.
  • Le partage des risques et des responsabilités devient alors un atout dans le contexte économique actuel.
  • 80% de l’épargne est détenue par les seniors. L’association propose que 10% de cette épargne soit mobilisée à travers des mécanismes appropriés et encouragés fiscalement pour créer de la valeur et des emplois

En conclusion de ce Colloque, Madame Françoise Vilain a souhaité que le CESE mette le concept prometteur proposé par "Seniors Entrepreneurs" à l’ordre du jour des travaux d’une prochaine commission.

  ecouterinterventions   voiralbum  

photoscese  photohemicycle

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn